Odmiana “dire”

Czasownik dire jest czasownikiem z trzeciej grupy; w czasie teraźniejszym jego odmiana jest nieregularna. Współpracuje z rzeczownikami zarówno bezpośrednio jak i pośrednio, a z czasownikami po przyimku “de”. Często mylony w znaczeniu z parler; Główna różnica polega na tym, że po dire można dodać treść, a po parler co najwyżej temat rozmowy, a nie jak się powszechnie wydaje, pomiędzy aspektem niedokonanym i dokonanym (mówić/powiedzieć).

Odmiana dire
  • Articuler quelque chose, le prononcer, le faire entendre grâce à la parole : Dites « Ah ».
  • Employer un mot, une expression dans une langue, dans un contexte, etc. : Comment dit-on « chat » en anglais ?
  • Transmettre par la parole une information ; communiquer : Il m’a dit qu’il viendrait.
  • Demander quelque chose à quelqu’un, l’en prier, le lui ordonner : Dites-lui bien qu’il vienne demain.
  • Énoncer tel ou tel type de chose : Il dit quelque chose d’évident.
  • Prétendre : Il dit préférer les voyages mais c’est faux.
  • Énoncer tel jugement à l’égard de quelqu’un ou quelque chose : On le dit idiot.
  • Réciter ou lire un texte à haute voix : Dire une prière, un poème.
  • En parlant de quelque chose, indiquer : Que disent les analyses médicales ?
  • Exprimer, signifier : Ses traits fatigués disaient sa lassitude.
  • À qui le dis-tu, à qui le dites-vous ?, je ne le sais que trop.
  • Avoir quelque chose à dire, exprimer une pensée originale.
  • Avoir, trouver quelque chose, rien, pas grand-chose à dire, avoir, trouver ou non à redire, à critiquer, à objecter.
  • Familier. Ça dit bien ce que ça veut dire, c’est évident, cela exprime parfaitement ce qu’il s’agit d’exprimer.
  • Cela va sans dire, c’est tout naturel, évident.
  • Familier. Ce n’est pas pour dire (mais…), excuse qui précède une critique qui pourrait faire mauvaise impression.
  • C’est moi qui vous le dis, c’est sûr ou c’est important.
  • C’est rien de le dire !, il faut l’avoir vu, fait, éprouvé pour savoir ce que c’est.
  • C’est tout dire, c’est dire si, voilà qui dispense de tout commentaire, on voit à quel point…
  • Dire la messe, la célébrer.
  • Dire que !, quand on pense que (exprime l’étonnement, l’admiration, l’indignation).
  • Dire (quelque chose) à quelqu’un, ne rien lui dire, ne pas lui dire grand-chose, lui plaire, le tenter, ne pas lui plaire, ne pas le tenter : Ce voyage ne me dit rien ; évoquer quelque chose, ne rien évoquer à sa mémoire : Son visage me dit quelque chose.
  • Dis (dites), dis-moi (dites-moi), dis donc (dites donc), attirent l’attention ou traduisent le mécontentement, l’incrédulité, la prière.
  • Il n’y a pas à dire, c’est indiscutable, il faut se rendre à l’évidence.
  • Familier. Je ne te dis que ça !, indique qu’on a été fortement impressionné.
  • Je ne te le fais pas dire, tu le reconnais, tu l’avoues toi-même.
  • On dirait quelque chose, quelqu’un, on dirait que, expriment une apparence, une ressemblance, un fait dont on n’est pas certain : Regarde cet homme, on dirait Paul.
  • On dit (que) ou, en incise, dit-on, il paraît que, le bruit court (que).
  • Pour ne pas dire, introduit une expression plus forte : C’est une maladresse, pour ne pas dire une bêtise.
  • Pour tout dire, en résumé.
  • Que dis-je ?, s’emploie pour corriger, renforcer ce qui vient d’être dit.
  • Quelque chose me dit que, je suis instinctivement porté à croire que.
  • Qu’est-ce à dire ?, qu’est-ce que cela signifie ?
  • Familier. Que tu dis !, que vous dites !, c’est toi qui le dis, c’est vous qui le dites, mais c’est contestable.
  • Qui dit… dit, nommer telle personne ou telle chose revient à en désigner telle autre : Qui dit conquérant dit oppresseur.
  • Savoir, ne pas savoir ce qu’on dit, parler à bon escient, ou au contraire parler inconsidérément.
  • S’être laissé dire que, avoir entendu parler de quelque chose, avoir une information dont on n’est pas très sûr.
  • Familier. Tu m’en diras tant, vous m’en direz tant !, marque l’étonnement.
  • Vouloir dire quelque chose, avoir dans ses propos l’intention de communiquer, d’exprimer telle chose ; signifier, exprimer, avoir pour sens : Je n’ai pas compris ce qu’il a voulu dire.