Odmiana “passer”

Czasownik passer jest czasownikiem kończącym się na -er, przez co z góry należy zaliczyć go do czasowników z 1szej grupy, a więc regularnych. Współpracuje z rzeczownikami w sposób bezpośredni jak i pośredni.

Odmiana passer
  • Avoir un mouvement de déplacement, en particulier par rapport à quelqu’un ou à quelque chose : Un avion est passé dans le ciel. La flèche est passée à côté de la cible.
  • Être animé d’un mouvement : L’eau passe dans cette canalisation.
  • Franchir un signal, continuer ou reprendre son mouvement ; franchir un obstacle, traverser un espace : L’ennemi ne passera pas. Un camion empêche de passer.
  • Être accepté, voté, adopté : Cette loi ne passera pas.
  • Être acceptable, pouvoir être admis, toléré, etc. : Pour une fois, ça passe, mais ne recommencez pas.
  • Traverser un lieu, en parlant de quelque chose ; s’y trouver au cours d’un déplacement, en parlant de quelqu’un : La Seine passe à Paris. Un coin où il ne passe jamais personne.
  • Aller quelque part pour un temps bref, sans intention d’y rester ; avoir ce lieu sur son parcours, son trajet, s’y arrêter : Pierre est passé à la maison hier. Le bus passe toutes les six minutes.
  • Aller quelque part pour y faire telle chose : Nous passons te prendre à deux heures. Passer à la banque.
  • Pouvoir se déplacer, être déplacé dans un lieu : L’armoire ne passe pas (par la porte).
  • Traverser un milieu, une substance, une matière : La lumière passe au travers de ce tissu.
  • S’écouler au travers d’un filtre, d’un tamis, etc. : Attendre que le café passe.
  • En parlant d’aliments, être digérés : J’ai mangé quelque chose qui ne passe pas.
  • Circuler dans un circuit : Le courant passe.
  • En parlant d’un artiste, donner une représentation ; en parlant de quelqu’un, faire une intervention à la télévision, à la radio ; en parlant d’un spectacle, être représenté ou retransmis : Ce film passe dans toutes les salles.
  • Quitter un lieu pour aller dans un autre : Passer au salon. Il est passé à l’étranger.
  • Être admis dans telle classe : Il passe en seconde.
  • Être admis dans un usage : C’est passé dans les mœurs.
  • Changer d’état, de stade (avec une idée d’échelon supérieur) : D’apprenti, il est passé contremaître.
  • S’écouler, être écoulé, en parlant du temps : La journée passe vite. Il est midi passé.
  • Disparaître, s’estomper, cesser d’être : Les peines d’amour passent. La jeunesse passe.
  • S’altérer, avoir perdu son éclat : Cette étoffe, cette couleur est passée au soleil.
  • Ne pas jouer quand vient son tour ou ne pas faire d’enchère.
  • (auxiliaire avoir) Se soumettre à ; subir : Passer une IRM.
  • Familier. En passant, au passage ; incidemment : Soit dit en passant, il n’est pas très intelligent.
  • En passer par quelque chose, s’y résigner, s’y soumettre : Être obligé d’en passer par les exigences de quelqu’un.
  • Faire passer quelqu’un pour, se faire passer pour, le présenter ou se présenter comme : Il se fait passer pour aveugle afin de mendier.
  • Laisser passer quelque chose, ne pas relever une faute, en particulier dans un texte.
  • Familier. La sentir passer, subir une déconvenue, un affront ; payer une note coûteuse.
  • Ne pas laisser passer quelque chose, montrer qu’on ne tolère pas une erreur, un attitude déplaisante, etc.
  • Passe pour, passe encore de, j’y consens, je veux bien pardonner : Passe pour cette fois, mais ne recommencez plus.
  • Passer à, dans un groupe, rallier un autre groupe : Passer dans l’opposition.
  • Passer après, avant quelqu’un, quelque chose, lui être inférieur ou supérieur, en parlant de quelqu’un ; avoir moins ou plus d’importance, de valeur, en parlant de quelque chose.
  • Passer à quelque chose, y venir, y arriver : Passer à l’action.
  • Passer à quelque chose, s’y rendre, s’y soumettre : Passer à la visite médicale.
  • Passer à quelqu’un, ne plus lui être habituel ou ne plus le toucher, ne plus le concerner : Cette habitude lui passera avec l’âge.
  • Passer au travers de (à travers) quelque chose, être dispensé, se faire dispenser habilement de faire quelque chose d’ennuyeux.
  • Passer dans, en, à, être consommé, utilisé, épuisé : Toute sa fortune y est passée.
  • Passer dans, par, sur quelque chose (partie du corps, esprit), se manifester de manière fugitive : Une lueur d’ironie passa dans son regard.
  • Passer (de quelque chose) à quelque chose, changer d’état, de niveau. : Métal qui passe de l’état solide à l’état liquide.
  • Passer de quelque chose à quelque chose, de quelqu’un à quelqu’un, abandonner l’un pour l’autre : Passer d’une idée à une autre. Il passe d’une femme à une autre.
  • Passer (de quelque chose, quelqu’un) à quelque chose, quelqu’un, être transmis de l’un à l’autre : Les biens passèrent du père au fils.
  • Passer (devant quelqu’un, un véhicule), les dépasser, se retrouver devant eux, alors qu’on était derrière : L’automobiliste en panne me fit signe de passer.
  • Passer en justice, être traduit devant un tribunal : Il est passé en correctionnelle.
  • Passer en seconde, en première, enclencher une vitesse, en voiture.
  • Passer par, accéder quelque part en empruntant tel chemin : Passez par la porte de derrière.
  • Passer par, se trouver dans tel état, dans telle situation, au cours d’un processus, avoir à subir telle épreuve : Il est passé par toutes les couleurs.
  • Passer par (école, institution, poste, etc.), y avoir été, au cours de sa formation : Il est passé par Polytechnique.
  • Passer par quelqu’un, quelque chose (pour), avoir recours à tel intermédiaire, suivre telle voie pour aboutir à ce qu’on recherche : Inutile de passer par lui, voyez le directeur. Passer par une agence pour avoir des billets.
  • Passer pour, être jugé tel, avoir la réputation d’être tel : Il passe pour être le meilleur comptable.
  • Familier. Passer sur le corps, sur le ventre de quelqu’un, le traiter sans ménagement, n’avoir aucun scrupule à son égard pour se procurer un avantage.
  • Passer sur quelque chose, le pardonner, ne pas s’y arrêter, glisser dessus.
  • Passons !, il vaut mieux ne pas insister.
  • Familier. Y passer, subir une peine, un désagrément, une fâcheuse nécessité ; mourir.