Odmiana “sortir”

Czasownik sortir jest czasownikiem kończącym się na -ir, a bardziej specyficznie na “-tir”, co zalicza go do mniejszościowej odmiany czasowników drugiej grupy. Jest jednym z czasowników ruchu.

Odmiana sortir
  • Quitter le lieu où l’on se trouve pour aller dehors ou passer dans un autre lieu : Je sors me dégourdir un peu les jambes.
  • Aller hors de chez soi pour se détendre, pour un spectacle, une réception, etc. : Sortir dîner en ville.
  • Fréquenter quelqu’un, flirter avec : Il sort avec les filles.
  • S’échapper, se répandre au dehors, en parlant d’un fluide : La fumée sort de la cheminée.
  • Se déplacer ou se répandre hors de sa place habituelle, normale : La porte est sortie de ses gonds.
  • Franchir les limites de quelque chose : Vous sortez des limites de vos compétences.
  • Être différent d’une règle : Cela sort de l’ordinaire.
  • Quitter le lieu de travail pour le déjeuner, à la fin de la journée, avoir fini une séance de travail, etc. : Sortir d’une réunion.
  • Ne plus participer à un jeu ou être celui qui doit être tenu à l’écart selon les règles du jeu.
  • Familier. Venir juste de finir de : Je sors de lui parler, il y a cinq minutes.
  • Quitter une institution définitivement : Sortir de prison, de l’hôpital.
  • Avoir fait ses études dans telle école, telle université.
  • Être issu de tel milieu : Sortir d’une famille aisée.
  • En parlant de quelque chose, ne plus appartenir à un groupe : Cet objet ne doit pas sortir de la famille ; en parlant d’un propos, ne pas être divulgué ailleurs : Cette histoire ne doit pas sortir de notre comité.
  • Quitter une période, un état, etc., ne plus s’y trouver : On sortait de l’hiver. Sortir de son mutisme.
  • Échapper à une situation difficile, s’en tirer, trouver une issue : Sortir habilement d’une difficulté.
  • Être tel après une épreuve, une situation, une opération, etc. : Sortir indemne d’un accident. Le linge sort tout blanc de la machine.
  • Être visible en dépassant de quelque chose, ne pas être rentré, faire saillie : Ton mouchoir sort de ta poche, rentre-le.
  • Apparaître, en particulier commencer à pousser, en parlant de quelque chose de vivant : Les feuilles commencent à sortir.
  • Être mis dans les circuits de distribution, de commercialisation : Son livre sort ce mois-ci.
  • Avoir été créé, fabriqué quelque part : Une robe qui sort de chez un grand couturier.
  • Être issu de quelque chose, y avoir son origine, sa source : D’où sort cette idée stupide ?
  • Être tiré au sort : Quel sera le sujet qui sortira pour l’examen ?
  • D’où sors-tu, se dit à quelqu’un qui semble ignorer ce que tout le monde sait ou dont la conduite est tout à fait incongrue.
  • Il en sortira quelque chose, il n’en sortira rien de bon, cela aura, n’aura pas d’effet, de résultat.
  • Ne pas en sortir, être perdu dans une situation complexe, ne pas trouver d’issue.
  • Ne pas (vouloir) sortir de là, s’en tenir avec obstination à la position qu’on a adoptée.
  • Sortir de la vie de quelqu’un, ne plus compter pour lui, ne plus être de ses intimes, de ses amis.
  • Sortir de l’esprit, de l’idée, être oublié par quelqu’un.
  • Familier. Sortir d’en prendre, savoir de quoi il s’agit pour en avoir fait l’expérience et ne pas tenir à recommencer.
  • Sortir de soi-même, cesser de se replier sur soi, s’épanouir ; faire abnégation de soi-même, oublier sa propre personnalité.
  • Sortir du rang, en parlant d’un officier, ne pas être passé par les écoles ; en parlant de quelqu’un, être parvenu à une haute fonction en partant des bas échelons.