Odmiana “parler”

Czasownik parler jest czasownikiem kończącym się na -er, przez co z góry należy zaliczyć go do czasowników z 1szej grupy, a więc regularnych. Współpracuje z szerokim wachlarzem dopełnień, wśród których charakterystyczny jest brak możliwości podania tematu rozmowy, ale nie treści – to ostatnie jest możliwością którą w zamian za to posiada czasownik “dire“.

Odmiana parler
  • Discuter avec quelqu’un au sujet de quelque chose ou de quelqu’un, sur un thème : C’est quelqu’un avec qui on peut parler de tout. Parler (de) philosophie.
  • Dire quelque chose à quelqu’un, lui exprimer sa pensée au sujet de quelque chose ou de quelqu’un, faire un discours portant sur tel point : Le Premier ministre a parlé au pays de la situation.
  • Adresser la parole à quelqu’un en maintenant ou en engageant des relations avec lui : Je suis fâché avec lui, je ne lui parle plus.
  • Pour un texte, un film, etc., avoir quelque chose pour sujet, traiter tel point : Ce livre parle d’une découverte médicale.
  • Évoquer quelqu’un ou quelque chose : Tout ici me parlait de toi.
  • Être évocateur, frapper l’imagination de quelqu’un : Un tableau qui (me) parle.
  • Exprimer telle intention, envisager de faire telle ou telle chose : Il parle de déménager. On parle d’une augmentation du carburant.
  • Intervenir en faveur de quelqu’un auprès de quelqu’un : Je parlerai de vous au patron.

  • Avoir entendu parler de, savoir quelque chose pour l’avoir entendu quelque part, connaître quelqu’un de réputation : Je n’ai jamais entendu parler de ça.
  • Faire parler de soi, se signaler par quelque action remarquable, en bien ou en mal.
  • Ne m’en parle pas, n’agite pas cette question, je ne le sais que trop.
  • N’en parlons plus, l’affaire est entendue.
  • Parler aux yeux, au cœur, à l’imagination, etc., flatter le regard, plaire, porter à la rêverie, etc.
  • Parler de la pluie et du beau temps, de choses et d’autres, s’entretenir de choses sans importance.
  • Familier. Parle(z)-moi de…, se dit pour vanter l’excellence de quelqu’un ou de quelque chose : Avec ces huîtres, parlez-moi d’un vin d’Alsace.
  • Parlons-en !, se dit pour marquer le peu de cas que l’on fait de quelque chose, de quelqu’un.
  • Sans parler de…, indépendamment de, outre que : Il a un gros salaire, sans parler de ses revenus personnels.
  • Trouver à qui parler, être en présence d’un adversaire, de quelqu’un qui ne se laisse pas faire.
  • Familier. Tu parles, vous parlez de quelque chose, quelqu’un, s’emploient pour contester la valeur de quelque chose, de quelqu’un ou au contraire pour souligner leur côté exceptionnel.