Odmiana “connaître”

Czasownik connaître jest czasownikiem z trzeciej grupy; w czasie teraźniejszym jego odmiana jest nieregularna. Współpracuje z rzeczownikami w sposób bezpośredni.

Odmiana connaitre
  • Pouvoir identifier quelqu’un, quelque chose, les reconnaître ou avoir appris leur nom, ce qu’ils sont, qui ils sont : Je connais le garçon qui est là-bas. Il connaît bien les champignons.
  • Avoir appris comment quelqu’un, un animal, un groupe vivent, se comportent et pouvoir prévoir leurs réactions, leurs sentiments, etc. : Apprendre à connaître les animaux.
  • Entrer en contact avec quelqu’un, faire sa connaissance, l’avoir parmi ses relations : Quand et avez-vous connu Jacques ?
  • Être déjà allé dans un lieu, être au courant de sa disposition, de ses particularités et pouvoir y trouver son chemin : Vous connaissez Lyon ?
  • Être au courant de quelque chose, de l’existence de quelqu’un, le savoir et pouvoir le dire : Connaître l’adresse d’un bon restaurant dans le quartier.
  • Avoir appris une science, une technique, une langue, etc. ; savoir : Vous connaissez l’anglais ?
  • Être au courant du fonctionnement d’un appareil, des éléments qui concourent à une situation, etc., en avoir l’expérience : Vous connaissez bien cette machine, montrez-moi comment elle marche.
  • Comporter quelque chose, l’avoir ou en être affecté, atteint : Règle qui ne connaît aucune exception.
  • Se trouver dans une certaine situation, éprouver, ressentir tel état : Avoir connu la faim, les privations.
  • Savoir que quelqu’un est pourvu de quelque chose, qu’il le possède : Je ne vous connaissais pas cette qualité.
  • Familier. Ça me connaît, je sais m’y prendre dans ce domaine.
  • Familier. Connaître la chanson, la musique, savoir à l’avance ce qui va se passer, ce qui va être dit, parce que c’est toujours la même chose.
  • Connaître quelque chose à quelque chose, avoir quelques notions dans un domaine quelconque.
  • Connaître quelqu’un de nom, de réputation, de vue, être au courant de son existence, en avoir entendu parler, l’avoir déjà rencontré, mais ne pas être en relation avec lui.
  • Connaître une femme, un homme, avoir avec elle ou avec lui des relations sexuelles (familier et plaisant, ou style biblique).
  • Familier. En connaître un bout, un rayon, être très au courant de quelque chose, être calé dans une science, une technique, etc.
  • Faire connaître, montrer, indiquer, dire, apprendre quelque chose à quelqu’un, l’en informer, porter à sa connaissance l’existence de quelqu’un, le lui faire rencontrer ; lui faire découvrir et, en particulier, apprécier quelque chose ou quelqu’un.
  • Familier. Je ne connais que lui, je le connais très bien.
  • Ne connaître que, ne prendre en considération que quelqu’un, quelque chose.
  • Ne pas connaître sa force, ne pas pouvoir se dominer ou maîtriser sa force.
  • Ne pas connaître son bonheur, se dit de quelqu’un qui se plaint alors qu’il est dans une situation privilégiée par rapport aux autres.
  • FamilierNe plus (vouloir) connaître quelqu’un, rompre toute relation avec lui.
  • Se faire connaître, faire savoir qui l’on est et, en particulier, acquérir une réputation, se faire apprécier.